Le C.A.E.A.

Le Certificat d'aptitude à l'enseignement aéronautique (C.A.E.A.) est un diplôme sanctionnant les études faites, en formation initiale ou en formation continue, par les étudiants, maîtres et professeurs désireux de participer à un enseignement dans le domaine de l'aéronautique et de l'espace en milieu scolaire et universitaire. Bien que la formation couvre un large domaine aéronautique et spatial, et en particulier celui de certains brevets sportifs, ce n'est pas pour autant un diplôme de pilote ou de tout autre titre aéronautique existant par ailleurs.

Article 1er
Une session d’examen du certificat d’aptitude à l’enseignement aéronautique est organisée chaque année, sur le territoire métropolitain et dans les départements et collectivités d’outre-mer, aux dates et selon des modalités définies par le ministre chargé de l’éducation.
La liste des centres d’examens et les modalités d’inscriptions sont arrêtées par les recteurs d’académie.
Les candidats doivent se présenter dans l’académie dans laquelle se situe leur résidence.
Article 2
Le certificat d’aptitude à l’enseignement aéronautique comprend une épreuve écrite d’admissibilité de trois heures, corrigée sous couvert de l’anonymat, et une épreuve orale d’admission. Chacune des deux épreuves est notée de 0 à 20, en points entiers.
Seuls les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 15 à l’épreuve d’admissibilité peuvent se présenter à l’épreuve orale d’admission.
L’épreuve orale d’admission se compose de deux parties :
- 1ère partie : Présentation d’une séance d’enseignement préparant au brevet d’initiation aéronautique à partir d’un sujet proposé par le jury (soixante minutes de préparation et trente minutes de présentation) – Durant cette partie, le candidat peut disposer de tous documents, notes ou matériels personnels ;
- 2ème partie (durée trente minutes) : Entretien avec le jury qui permet d’approfondir les points qu’il juge utiles. Il permet, en outre, d’apprécier la capacité du candidat à se représenter la diversité des conditions d’exercice et les obligations incombant à un enseignant responsable de la formation préparant au brevet d’initiation aéronautique.
Chaque partie de l’épreuve orale est notée de 0 à 20, en points entiers. La note obtenue à l’épreuve orale d’admission est la moyenne des deux notes obtenues.
Une note inférieure à 10 à l’une des parties de l’épreuve orale est éliminatoire.
Sont déclarés admis les candidats admissibles qui ont obtenu une moyenne au moins égale à 10 à l’épreuve orale d’admission sans avoir obtenu de note éliminatoire à l’une des deux parties de l’épreuve orale.

::: Conditions de dispense d'épreuve:::

 

Les enseignants titulaires de l’éducation nationale ainsi que les candidats disposant :

1.d’un titre valide, reconnu en France, autorisant la formation initiale à la pratique du parachutisme sportif ou du vol libre, ou autorisant en France la formation initiale à la conduite d’un avion, d’un ultraléger motorisé (ULM), d’un planeur, d’un hélicoptère ou d’un aérostat ;

2.d’une qualification valide autorisant en France la
pratique du parachutisme sportif ou du vol libre, ou autorisant en France la conduite, en tant que commandant de bord, d’un avion, d’un ultra-léger motorisé (ULM), d’un planeur, d’un hélicoptère ou d’un aérostat, sont dispensés des épreuves selon le tableau suivant :

  •  

    Épreuve écrite d’admissibilité

    Épreuve orale d’admission

    Enseignant titulaire de l’éducation nationale

     

    dispensé

    Enseignant titulaire de l’éducation nationale disposant d’un titre selon les paragraphes 1 ou 2

    dispensé

    dispensé

    Candidat disposant d’un titre selon le paragraphe 1

    dispensé

     

 

 


POUR PREPARER LE CAEA:

Aérodynamique et mécanique du vol:

Connaissance des aéronefs:

 

Météorologie:

 

Navigation, Sécurité et réglementation

Histoire de l'aéronautique: